3, rue de Chevreuse 75006 Paris Tél. +33 1 56 54 31 31 info@apostrophe-hotel.com
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • Italiano
  • Русский
  • 日本語
  • 中文 (中国)

Photos

Les photographies ci-dessous ont été prises par le photographe italien : Edo Bertona, lors de son séjour à l’Hôtel Apostrophe. Vous pouvez le retrouver sur son blog : www.edobertona.it

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

La chambre « Paris », celle la plus proche du Paradis, qui regarde les toits de la cité. Voilages imprimés avec la vue que le voyageur poète a de sa chambre. Même les rideaux fermés, l’imagination s’envole…

La chambre Paris, celle la plus proche du Paradis, qui regarde les toits de Paris. Voilages imprimées avec la vue que le voyageur poète a de sa chambre. Même les rideaux fermés, l'imagination s'envole...
La chambre musique de l’Apostrophe. Partition sur le mur, notes de piano au plafond, instruments de musiques aux murs comme un orchestre de chambre immobile pour une symphonie de la nuit.

La chambre musique de l'Apostrophe. Partition sur le mur, notes de piano au plafnd, instruments de musiques aux murs comme un orchestre de chambre immobile pour une symphonie de la nuit.

La chambre « homme ». Hercule songeur sur les murs, son corps en filigrane dans les voilages, comme un éloge à la force et à la fragilité humaine… Et une silhouette de lettres telle une statue poétique.